Café littéraire / ‘’Délices d'une Rébellion’’ retrace les maux d’une Côte d’Ivoire défigurée

L'Association des Ecrivains de Côte d'Ivoire (AECI), en partenariat avec le Centre d'Informations, de Documentations et d'Etudes Stratégiques (CIDES) et Les Éditions Bourgeons de Roses, a organisé son deuxième café littéraire. C’était le samedi 29 juillet 2023 au CIDES à Abidjan, II-Plateau Aghien autour de l’œuvre ‘’Délices d'une Rébellion’’.

Recueil de 10 nouvelles, publié en 2021 aux Éditions Bourgeons de Roses, dirigée par l’écrivaine Viviane Kouakou épse Montéomo alias Alexis, ‘’Délices d'une Rébellion’’ est un cocktail essentiellement consacré aux aspects cachés d’une rébellion. Il met en lumière les souffrances endurées par les populations ivoiriennes loin du bruit des armes.

« Ce livre met en lumière l'impact des crises sur les personnes ; car sans être intéressés par la politique des citoyens ont vu leur vie être bouleversée pour toujours », a fait savoir l’éditeur Viviane Kouakou épse Montéomo.

Selon l’auteur, Adia Ago l’objectif est de faire comprendre à chacun que la souffrance humaine n’est pas bonne pour l’évolution de la société. « Nous devons faire l’effort de surmonter certaines crises pour ne pas en arriver à cette période sombre que nous avons connu au cours de notre jeune histoire. Nous en appelons donc à tous ceux qui lisent, à tous ceux qui écrivent de faire tout ce qui est en leur possible pour contribuer à l’avènement d’une société apaisée ; où il fait bon vivre entre frères et sœurs d’une même nation », a exhorté l’auteur.

Pour sa part, Bro-Grebé Geneviève, ancienne ministre des Sports de 2000 à 2002, par ailleurs auteure de la préface de l’œuvre a traduit sa joie et sa gratitude à l’auteur de l’avoir associé à ce message d’avenir.

« J’ai été très honorée de participer à ce café littéraire. C’est un livre qui a été très bien écrit, avec une certaine légèreté pour décrire des choses graves, c’est ce qui m’a le plus frappé. Et, le titre même en dit long ‘’Délices d'une Rébellion’’En réalité il ne peut pas avoir de délices dans une rébellion. Mais cette opposition m’a interpellé et j’ai ajouté mon petit grain de sel », a mentionné l’ancienne ministre des Sports et Loisirs.

Quant à Chatelain Gisèle, directrice de l'Industrie du Livre et la Promotion de la Lecture au ministère de la Culture et de la Francophonie, elle est revenue sur le message que donne l’auteur à travers cette œuvre, non sans l’avoir félicité d’avoir contribuer à l’industrie du livre. Pour elle, en nous remémorant ces évènements, l’auteur Adia Ago interpelle et attire l’attention de tous pour qu’on ne revienne plus à cette situation, pour ne plus nous en rapprocher.

Notons que cette rencontre littéraire a réuni près de 40 participants dont Dr Hélène Lobé, présidente de l'AECI ; Hervé Ayéméné, vice-président de l’AECI ; Dr Touré Kalpi, président du CIDES ; 15 écrivains et bien d’autres amoureux du livre.

Infos d’Ivoire

1190
A lire aussi