Hausse des prix du blé / Le Gouvernement ivoirien tranche pour 2 baguettes de pain à 150 et 200 Fcfa

Le Conseil des Ministres du mercredi 30 mars 2022, tenu au palais présidentiel sous la présidence d’Alassane Ouattara a permis de jeter un regard sur la cherté de la vie en Côte d’Ivoire ; notamment sur le coût du blé au plan international et ses répercussions au niveau local.

Au titre du ministère du Commerce et de l’Industrie, le Conseil a décidé qu’à compter du mercredi 30 mars 2022, il y aura une baguette de pain de 174 grammes et une autre améliorée de 232 grammes vendues respectivement à 150 et 200 Fcfa.

Conseil des Ministres du 30-03-2022.pdf

Dans ces réformes, l’État annonce un soutien aux producteurs à travers des subventions. Il s’agira d’une « allocation d’un appui financier aux acteurs de la production de farine de blé en vue, d’une part, d’assurer l’approvisionnement régulier du marché et d’autre part, de préserver l’outil de production ainsi que le pouvoir d’achat des consommateurs ».

Lire aussi : Le litre d’huile à 1200 Fcfa / Alassane Ouattara rattrapé par sa campagne contre Laurent Gbagbo

Afin d'améliorer le secteur de la boulangerie, le Conseil s’est également penché sur certains projets. Ainsi, il prévoit notamment à court terme de « créer une ligne de garantie dédiée au secteur de la boulangerie-pâtisserie au sein du Fonds de Soutien aux Petites et Moyennes Entreprises (FSPME) et/ou accorder un à deux milliards Fcfa de subvention à travers le Fonds d’Appui aux acteurs du Secteur Informel (FASI) en vue de l'émergence de champions nationaux ; lancer une étude sur la mise en place d’une fiscalité adaptée à la boulangerie au regard de la spécificité du secteur liée au caractère social du pain ; mettre à niveau l'école de boulangerie de Yamoussoukro pour assurer une formation qualitative aux métiers de la boulangerie ; et encourager les initiatives privées d’investissement dans les écoles de formation aux métiers de la boulangerie ».

Mey

617
A lire aussi