Grève contre la cherté de la vie / Berté Lamine salue les décisions de la FENACCI et appelle les Acteurs du Commerce à la sérénité

ECONOMIE Raphael 27/09/2022

Résolument engagée contre la vie chère, la Fédération Nationale des Acteurs du Commerce de Côte d’Ivoire (Fenacci) n’entend pas faiblir quant à la résolution des problématiques portées dans le livre blanc. Elle était à sa 2e Assemblée Générale extraordinaire le vendredi 23 septembre 2022 à Abidjan, au sortir de laquelle plusieurs résolutions ont été prises, notamment la suspension du mot d’ordre de grève pour l’avancement des discussions avec l’exécutif.


Secrétaire général de l’Indénié-Djuablin et secrétaire national chargé de la médiation et des litiges au Conseil d’Administration de la Fenacci, Berté Lamine a salué les décisions de l’AG ; avant d’iviter l’ensemble de ses pairs à la mobilisation et au respects des consignes.

« Nous soutenons pleinement la décision qui a été retenue. Ce que je peux dire c’est que toute la corporation des commerçants doit rester en éveil. Comme le Gouvernement a pris à bras le corps toutes les doléances de la Fenacci pour discuter avec elle, je pense qu’il faut débrailler, il faut donner toute la chance à cette négociation afin que la grande partie de nos préoccupations soit prise en compte », a-t-il lâché ce mardi 27 septembre 2022.

Secrétaire général de l’Indénié-Djuablin, Berté Lamine continue de mobiliser sa base (Ph : DR)

Non sans ajouter « C’est le lieu de dire aux commerçant que nous sommes venus avec de bonnes nouvelles. Nous faisons confiance au Premier ministre, nous avons confiance au Gouvernement ivoirien pour qu’ensemble nous puissions régler les préoccupations des commerçants auxquelles nous sommes confrontés depuis longtemps ».

Pour rappel, l’AG extraordinaire du vendredi 23 septembre a décidé entre autres ; du maintien en éveil permanent des bases syndicales sur la problématique de la cherté de la vie ; de la constitution d’un collectif d’avocats et de juristes pour accompagner la commission nationale des acteurs du commerce de lutte contre la vie chère ; et de la suspension de toutes les actions pouvant entraver le dialogue entamé avec le Gouvernement ivoirien.

Lire aussi : Cherté de la vie / La FENACCI se prépare à fermer tous les commerces en Côte d’Ivoire

C’est dans cette veine qu’un livre blanc contenant la plateforme revendicative a été déposé à la Primature le vendredi 9 septembre 2022. Une action qui n’est pas passée lettre morte, selon les dires du président de la Fenacci, Farikou Soumahoro.

« Nous avons déposé le livre blanc, comme convenu, au cours de la dernière Assemblée générale. Après, le premier ministre Patrick Achi m’a appelé pour qu’on trouve un cadre d’échange », a soutenu Farikou Soumahoro, qui reste optimisme pour un horizon plus radieux.

Raph-O

Articles Récents

Articles Populaires