Festival Mondial des Musiques de Femmes / Plus de 20 artistes réunies à Abidjan

DIVERTISSEMENT Raphael 22/04/2021

Le Festival Mondial des Musiques de Femmes de Montréal, œuvre pour la transmission des valeurs culturelles, capable de fédérer des énergies par les voix de femmes, pour un rayonnement commun et pour le vivre ensemble. La 11ème édition de ce festival se tiendra à Abidjan du vendredi 23 au dimanche 25 avril 2021.


L’information a été confirmée par le commissariat général du Festival Mondial des Musiques de Femmes de Montréal au cours d’une conférence de presse tenue le mercredi 21 avril 2021 au Palais de la Culture à Abidjan-Treichville.

Cette ‘’édition Export’’ qui est à sa première édition sur le continent africain et à Abidjan tournera autour de la thématique ‘’Intégration Culturelle par les Arts de Scènes, Nécessité ou Non’’. Elle convoquera plus de 20 artistes, venues de 10 pays différents, qui auront la charge de communier avec le public ivoirien en 3 soirées gratuites. D’abord, à la salle de spectacle Bozart à la Riviera Golf les 23 et 24 avril, puis à la Fabrique Culturelle le dimanche 25 avril 2021 à partir de 19 heures.

Initiateur du festival, Charly Maïwan, a exprimé ses remerciements aux artistes pour leurs efforts personnels et leurs contributions à la réussite de chaque édition de ce festival. Il a surtout souligné le travail colossal qu’elles ne cessent d’abattre pour rehausser chaque année le niveau de cette rencontre.

Quant à son collaborateur depuis le début de l’aventure, Alex Boicel, il a invité les africains à prendre le Festival Mondial des Musiques de Femmes de Montréal à cœur. Car, pour lui, c’est une plate-forme unique qui met en orbite des talents africains féminins à l’état pur. Puis, sur sa lancée, il a estimé que la diaspora africaine et les Africains vivant sur le continent devront travailler de concert pour une Afrique débout et rayonnant. Avant de clore son propos, il a tenu à faire l’historique du festival, qui a été inspiré par Charly Maïwan en vue de rendre hommage à sa défunte mère, qui lui a demandé de mettre sur pied une initiative à l’honneur des femmes. Un pari qu’il essaie de tenir chaque année depuis la première édition.

Pour sa part, le Bureau du Québec à Abidjan, partenaire de cette ‘’édition export’’ a, par la voix de sa directrice, Marly Bah, réitéré ses encouragements aux organisateurs pour leur investissement quotidien pour le rayonnement de la femme. Puis, elle a émis le vœu que ce festival soit un pont culturel entre le Québec et l’Afrique. C’est d’ailleurs sur cette lueur d’espoir que Claude Kipré, Secrétaire Général de l’Association pour le Festival Mondial des Musiques de Femmes à Abidjan s’est aligné en ouverture des allocutions. Il a nourri l’espoir de voir grandir ce festival à Abidjan afin que dans 10 ans, l’on célèbre un anniversaire de cette rencontre culturelle au bord de la lagune Ebrié.

Raphael Okaingni

Artistes attendues : Vivi Makado, Be Ahissa, Awehi, Yie Juku, Ayedissa (Côte d’Ivoire) ; Mabel Fa, Estelle Mveng, Isis Kingue (Cameroun) ; Sira Condé, Mbalou Kanté (Guinée Conakry) ; Coumbis Sorra, Maria Siga (Sénégal) ; Miss Blandine (RDC) ; Vicky la légende (Bénin) ; Pamika (Burkina Faso) ; IFE (Nigeria) ; Angie Tonton (Liberia) ; Della Hayes et The Women of colours (Ghana)