FESTILAG 2021 / Hyacinthe Hounsou remporte le Grand Prix avec ‘’Djagassa’’

CULTURE Raphael 29/11/2021

Ouverte le mardi 23 novembre 2021 à la mairie d’Abobo, la 9ème édition du Festival International du Film des Lacs et Lagunes d’Abidjan (FESTILAG) s’est refermée le samedi 27 novembre à Marcory. Au total sept réalisateurs ont été primés dont l’ivoirien Hyacinthe Hounsou.


« Merci aux membres du Jury et à la promotrice du Festival maman Naky Sy Savané, une icône de notre art engagée dans plusieurs combats dont la promotion du cinéma de proximité et la cause des femmes dont elle est l’un des symboles forts. Au-delà de la récompense, ce prix est une exigence… Je le dédie à l’ensemble de mes équipes », tels ont été les premiers mots du réalisateur Hyacinthe Hounsou, vainqueur du Grand Prix du FESTILAG 2021, avec son film ‘’Djagassa’’, qui traite de l’orpaillage clandestin.

Lire aussi : Ecrivaines, féministes / Un atelier pour aiguiser la plume sur les questions des droits de la femme

La promotrice du FESTILAG, Naky Sy Savané a soutenu que le festival se bat pour la relance du cinéma en Côte d’Ivoire. « Nous croyons à la jeunesse ivoirienne et africaine. C’est pourquoi, nous dédions cette 9ème édition aux jeunes réalisateurs. C’est une manière pour nous de les encourager à ne pas baisser les bras, malgré les contraintes liées à la crise sanitaire », a-t-elle déclaré.

Lire aussi : Festival Cocobulles 6 / Lassane Zohoré veut conserver l’héritage de Félix Houphouët-Boigny

L’autre défi relevé par la promotrice du FESTILAG a été la relance du concept de ‘’Récon-ciné’’ ou la réconciliation par le cinéma. Le festival a travaillé au rapprochement des communautés du Niger et de la Côte d’Ivoire, avec le ‘’Prix Zalika Souley’’ de la meilleure prestation féminine, remporté par le réalisateur Elhadj Magori Sani, par ailleurs DG du Centre National de la Cinématographie du Niger (CNCN).

Lire aussi : Violences Basées sur le Genre / La député Yasmina Ouégnin sensibilise à Cocody

Le Palmarès 2021 du FESTILAG se présente comme suit : Un Prix hommage à Djigaré Maiga pour l'ensemble de sa carrière ; le Prix Jeune Public court métrage remporté par Gbahé Seman Fabrice de la Côte d'Ivoire, avec ‘’Derrière le Miroir’’ ; le Prix du Meilleur court métrage est revenu à Dieudonné Tchani du Togo, avec ‘’Pourquoi pas moi ?’’ ; le Prix Droit des Femmes a remporté par le court métrage documentaire ‘’Mothers’’ de Innocentia Alladagbé du Benin ; le Prix Zalika Souley de la meilleure prestation féminine a été remporté par ‘’Koukan Kourcia : le cri de la tourterelle’’ de Elhadj Magori Sani du Niger ; le Prix Lagoonwood du meilleur film ivoirien remporté par Konankan Fulbert de la Côte d'Ivoire, avec son court métrage ‘’Vices’’ ; et le Grand Prix du FESTILAG remporté par Hyacinthe Hounsou de la Côte d'Ivoire, avec son long métrage ‘’Djagassa’’.

Raph-O avec Sercom

Articles Populaires