Affaire 40 milliards à la SIB / Tebily Michel meurt à la Maca - Le DG de DICI Immobiliers accuse

ECONOMIE Raphael 15/09/2022

Après la mort tragique de son partenaire d'affaires Michel Tebely à la Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan (Maca), le vendredi 9 septembre 2022, Julien Amon Koffi, DG de DICI Immobiliers est monté au créneau. Il dénonce les agissements de la banque SIB et les mains obscures derrière ce détournement de fonds qui ont conduit à la mort de son partenaire Michel Tebely. Il reste formel quant à la poursuite du combat jusqu’à éclatement de la vérité. Interview !


Quel est aujourd’hui votre état d’esprit après le récent décès de votre ex-ami à la Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan (Maca) ?

Je vais très bien par la grâce de Dieu. Merci. Effectivement, notre ami Tebily Michel est décédé le matin du vendredi 9 septembre, des suites d’une crise dans sa cellule. Je suis vraiment écœuré et triste de la perte de ce grand monsieur, qui ne méritait pas de partir maintenant et surtout dans ces circonstances. Cette situation bien que m’attristant, me donne encore plus de force pour mener ce combat, car j’estime que sa mort ne doit pas être vaine. C’est un lourd prix à payer dans ce combat. Quand la juge lors de son délibéré a déclaré publiquement que nous allons être enfermés et que cela nous obligerait à la fermer, j’étais loin de m’imaginer qu’elle prévoyait qu’on la ferme définitivement. Hélas, Michel ne l’ouvrira plus certes, mais elle devra entendre encore sa voix. De toute sa vie sur cette terre, elle entendra la voix de Tebily Michel. La mort de Tebily Michel est mise à l’actif de tous ceux qui ont leurs mains obscures derrière ce dossier. Ils ont certes tué Tebily Michel mais l’histoire donnera raison à son combat.

Que pouvez-vous nous dire à l’endroit de TEBILY Michel ?

Tebily Digbeu Michel était plus qu’une simple connaissance pour moi, c’était un monsieur qui répondait toujours présent et était toujours positif. J’aimerais dire à sa famille que je ne peux pas être présent à leurs côtés dans cette période de deuil, mais mes pensées les accompagnent chaque jour et je partage leur peine en ce moment. Les ivoiriens se souviendront de lui comme un jeune ivoirien honnête qui a mis en relation des bailleurs avec des entrepreneurs afin de développer notre pays.

Lire aussi : Affaire détournement de 40 milliards par la SIB / Les avocats de DICI Immobiliers situent les faits

A quel niveau se situe désormais le conflit qui vous oppose à la SIB ?

Ecoutez, je ne suis pas encore en conflit avec la SIB, en tout cas pas maintenant. Il faut retenir une bonne fois que c’est le parquet qui nous poursuit. C’est le parquet qui s’est mis derrière cette mascarade. Comme vous le savez déjà, le tribunal a donné un verdict et nous avons fait appel. Nous attendons sagement donc la rentrée judiciaire afin de se faire valoir en cour d’appel. Cependant, les choses sérieuses vont commencer très bientôt. Néanmoins, je réitère encore mes dires, je demande à la SIB de remettre mes fonds à sa place. Elle ne peut se cacher derrière des histoires de « les gens qui ont pris l’argent sont entrain de rassembler les fonds ». Il faut qu’elle comprenne que cette explication ne passe plus.

Pensez-vous que cette banque est de mauvaise foi ?

Ecoutez, ce que je sais, c’est que cette banque a détourné des fonds qui sont destinés à des projets de DICI IMMOBILIERS et celle-ci nie les faits en laissant la justice ivoirienne porter de fausses accusations contre nous. Et la mort de Tebily Michel est une conséquence de cet agissement de la banque qui refuse de nous restituer nos fonds. Elle porte aujourd’hui la responsabilité de cette mort puisque c’est la conséquence de leur plainte.

Lire aussi : 40 milliards Fcfa de DICI immobiliers / La CENTIF joue sa crédibilité - Le silence suspect de la SIB

Docteur Koffi, votre mot de fin !

Tout ce que je peux dire, c’est que cette situation douloureuse est une étape de plus pour nous. J’espère que cette situation avec la SIB sera réglée au plus vite pour le bien de tous et pour l’image de notre pays auprès de probables investisseurs qui souhaiteraient participer au développement de la Côte d’Ivoire.

J’exprime encore mes condoléances à la famille et aux proches de notre défunt ami Tebily Michel. Aussi, je remercie encore tous les Ivoiriens et Africains qui nous soutiennent toujours depuis le début de cette histoire.

SLY

Articles Récents

Articles Populaires