Traitement du cancer / On peut désormais se soigner au CNRAO sans argent

Le Centre National Oncologie Médical et de Radiothérapie Alassane Ouattara (CNRAO) a organisé un atelier de réflexion à l'endroit des ONG et des associations de lutte contre le cancer le jeudi 1er juillet 2021 à Cocody.

Porté par le thème : « Mutualisation des ressources en vue de contribuer au renforcement de l'accessibilité financière aux traitements anticancéreux », cette rencontre, avait un double objectif. D’abord informer les ONG et associations de lutte contre le cancer des actions sociales entreprises par la Côte d'Ivoire, ainsi que des dispositions sociales mises en place par le CNRAO à l'endroit des patients en difficultés ; puis créer une synergie d'actions en vue de renforcer l'accessibilité financière aux traitements anticancéreux.

En effet la Côte d'Ivoire, dans sa volonté de faire du cancer un non drame mais une maladie chronique, a mené plusieurs actions sociales en direction des personnes touchées. Ainsi du 25 janvier 2018, la date d'ouverture au 28 mai 2021, l'établissement a reçu 5099 nouveaux patient dont 976 ont bénéficié de ces actions sociales.

« Nous pouvons citer entre-autres : la possibilité de commencer à se traiter sans payer, puis de proposer secondairement un rythme de paiement par fractionnement ; la possibilité de débuter un traitement en ne payant qu'un acompte à la hauteur de la disponibilité financière du moment, puis de solder à son rythme ; la possibilité non seulement de bénéficier d'une remise, mais également de fractionner le paiement du montant restant », a énuméré Judith Didi Kouko, directrice du CNRAO.

Le directeur de cabinet Aka Koffi Charles, représentant le ministre de la Santé de l'Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, a marqué toute sa satisfaction quant au travail abattu par la direction CNRAO. Avant de les encourager à faire davantage pour la prise en charge d'un plus grand nombre de malades.

Timothé Guei

885
A lire aussi