Soutenance à l’INFS / Ahonon Réné parle de l’atténuation du trouble communicationnel chez un autiste

Etudiant en fin de formation à l’Institut National de Formation Social (INFS), Ahonon N’Dah Réné était face à ses maitres le mercredi 22 septembre 2021, dans les locaux de cet établissement. Objectif, soutenir son mémoire de fin de cycle.

Issue de la promotion 2019-2021 de l’Ecole des Educateurs Spécialisés, Ahonon N’Dah Réné, a choisi de suivre des enfants autistes, en vue de les aider à surmonter leur handicap. « Atténuation du Trouble Communicationnel chez un Enfant à Spectre Autistique par la lecture d’image », tel était le thème choisi par l’Educateur Spécialisé.

Au terme de sa présentation et des échanges poussés avec le jury, le professeur Otémé Appolos, président du jury a décidé d’accepter le travail de Ahonon Réné sous réserve de quelques corrections à apporter. Le président du jury était accompagné de Yapi Marie France (Accesseur) et de Mahi Guina (directeur de mémoire).

Au terme des délibérations, Ahonon N’Dah Réné a décroché la mention Très Bien avec Félicitations. Une mention appréciée à sa juste valeur par l’Educateur Spécialisé, qui a fait remarquer par sa soutenance que l’Autisme n’est pas une pathologie, plutôt un handicap qui peut s’améliorer au fil des apprentissages. L’enfant autiste ne doit donc pas être considéré comme un malade ou un déchet. Il ne doit pas être rejeté par sa famille et ses parents. Il a plutôt besoin d’amour et d’affection, surtout d’apprentissage pour exprimer ses besoins selon ses centres d’intérêts.

Raphael Okaingni

969
A lire aussi