Mission onusienne au Mali / Le 2ème bataillon projetable de la Côte d’Ivoire en position départ

En prélude au départ imminent du 2ème bataillon des Casques bleus ivoiriens en terre malienne dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans le sahel, le Chef d’Etat-Major Général des Armées (CEMGA), le Général Lassina Doumbia a effectué une revue de ses troupes. C’était le vendredi 18 février 2022 à AK Camp à Abobo-N’dotré.

Le CEMGA, après avoir traduit sa confiance en ses hommes à tenir haut le drapeau ivoirien, a profité de sa visite pour rappeler aux soldats, leur principal rôle dans cette mission. En ce qui le concerne, cette mission est non seulement une mission d’entraide au peuple malien, mais aussi une manière de lever le visage de la nation ivoirienne dans une autre nation. « Il ne faut donc pas ternir l’image du pays », dira-t-il.

« Vous partez pour assurer la sécurité de toute les populations civiles. Respectez vos règles d’engagement, ne vous laissez pas distraire par quoi que ce soit. Restez concentrés sur ce que vous êtes parti faire », a conseillé Lassina Doumbia.

Lire aussi : Menace sur le cacao ivoirien / Alassane Ouattara répond sèchement à l’Union Européenne

Avant de prendre congé de ses soldats, le Chef d’État-Major Général des Armées les a encouragé et galvanisé quelle que soit la durée de la mission. « La durée de cette opération est longue mais pas impossible. Ils (ndlr : les superviseurs) n’ont cessé de me faire les éloges des premiers soldats. Je désire que vous soyez à leur image. Mieux, faites au-delà de ce qu’ils ont fait (…) Bonne chance les gars », a conclu le Général.

Soulignons que cet engagement traduit la volonté stratégique de l’État ivoirien à contribuer à la solidarité internationale avec une présence partout où la paix est menacée. Ce sont au total 650 hommes dont 51 femmes, armés d’engins sophistiqués mobilisés pour cette mission dénommée ‘’Mission de soutien''. Elle a pour slogan ‘’Pour la paix nous vaincrons’’.

Mey

542
A lire aussi