Institut Pasteur de Côte d’Ivoire / Les chercheurs formés à l’analyse bio-informatique du génome de Plasmodium falciparum

L’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire (IPCI) a organisé du 28 novembre au 02 décembre 2022, le premier cours international sur l’épidémiologie génomique de Plasmodium falciparum en Côte d’Ivoire. Organisée à l’attention d'une trentaine de participants (Chercheurs, d’enseignants-chercheurs, et d’étudiants) cette séance s’est tenue à la salle de conférence dudit institut à Abidjan-Cocody.

Fidèle à sa référence de centre d’excellence en matière de recherche en santé humaine, animale et environnementale, l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire a su convaincre l’académie Next Generation Sequencing (NGS) d’Africa Central Disease Control (CDC) de mobiliser ses spécialistes en la matière, pour donner le premier cours du genre à l’IPCI à travers des cours théoriques et pratiques.

Photo de famille avec les participants, formateurs et la direction de l’IPCI (Ph : DR)

Durant ces jours, les participants ont eu droit à un enseignement sur l’introduction à l’épidémiologie du paludisme, sur l’utilisation des offres de formation en ligne qui existe sur la génomique des populations de plasmodium falciparum disponible au niveau des sites web de l’Academie NGS du Pathogen Genomic Initiative (PGI), les différentes approches en matière de recherche sur les questions d’épidémiologies du paludisme , à l’introduction à la programmation sous Linux, à l’apprentissage du langage BASH, à l’introduction à la bioinformatique / NGS, à biostatistique à l’aide de R et à la Biosûreté/ biosécurité.

Lire aussi : Surveillance du Covid-19 en Côte d’Ivoire / L’Institut Pasteur échange avec une délégation de l’OMS section Afrique

L’ouverture de la formation s’est effectuée le lundi 28 novembre 2022, en présence de la Directrice de l’Institut pasteur, Professeur. Mireille Dosso, ses proches collaborateurs et le doyen de l’UFR Biosciences de l’Université Félix Houphouët-Boigny, Professeur Essetchi Paul.

Une vue de la formation sur l’épidémiologie génomique de Plasmodium (Ph : DR)

Pour le formateur, Prof Alfred Amangua NGWA, un des spécialistes mondiaux de génomique des populations de P. falciparum base au Malaria Research Council (MRC) à Fajara (Gambie), cette première formation se fonde sur un cours basique pour comprendre les structures des données, les différents outils utilisés pour analyser les données, formuler des questions et générer des intérêts, afin de donner aux participants les différentes méthodes utiles pour analyser les données génomiques.

Lire aussi : Médias numériques et prévention des conflits / Un atelier régional ouvert à Grand-Bassam

Notons que l’objectif visé par l’IPCI est de devenir un centre d’excellence en bioinformatique et de biocomputationel. Depuis 16 ans, l'IPCI héberge vingt centres nationaux de référence donc celui de surveillance de la chimiorésistance de Plasmoduim falciparum.

Avec Cercom

331
A lire aussi