Développement de la filière cacao / La jeunesse prend ses responsabilités

La 2ème édition du Forum National du Jeune Cacaoculteur (FNJC) s’est tenue le samedi 11 septembre 2021, au Sofitel Hôtel Ivoire à Abidjan-Cocody, sous le thème : « Les jeunes face à l’industrie cacaoyère, comment devenir des acteurs majeurs de la transformation locale ».

Susciter l’intérêt des jeunes pour le secteur du cacao ; Faire connaître les opportunités et l’attractivité du secteur de la cacaoculture ; Forger une relève efficace ; Assurer une relève d’acteurs du secteur capables de maîtriser les enjeux et d’apporter des solutions concrètes au secteur du cacao ivoirien…, tels étaient entre autres les objectifs assignés au Forum National du Jeune Cacaoculteur (FNJC).

Le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique, Touré Mamadou, présent à ce rendez-vous de réflexion et d’action, a réitéré l’ambition du Gouvernement de transformer au moins 50% de la production nationale, estimée à environ 2 millions de tonnes par an. Il a invité les jeunes ivoiriens à changer de mentalités et de paradigmes et à s’impliquer davantage dans la cacaoculture, qui constitue une niche d’opportunités.

Alahassane Diakité, commissaire général du FNJC, a invité la jeunesse à prendre en main son destin. « Le travail du cacao demande beaucoup de sérieux », a-t-il fait remarquer. Avant d’indiquer que l’un des objectifs du forum est de soutenir la formation. C’est-à-dire, mobiliser des ressources financières et matérielles, en vue de la construction et l’équipement entier de trois écoles en zone de production. Notons que cette 2ème édition du FNJC a été meublée par plusieurs expositions, panels et conférences.

Sain Laurenzo

992
A lire aussi