Déguerpissement de Boribana à Attecoubé ce lundi / Les habitants appellent Ouattara au secours

Les populations de Boribana, quartier situé dans la commune d'Attecoubé, sont actuellement dans le désarroi. L'opération de déguerpissement et d'assainissement des grandes artères et des sites à risques identifié par le district d'Abidjan, en vue d'améliorer le cadre de vie des populations abidjanaise, se poursuit après la démolition du marché Djê Konan dans la commune du plateau.

Le samedi 6 janvier 2024, des agents du district accompagnés des forces de l'ordre ont fait irruption dans le quartier pour Sommer les habitants de quittés les lieux avant le lundi 8 janvier 2024, date fixée pour le démarrage des démolitions des habitations.

C'est avec un grand étonnement que ces populations ont accueillies cette information qui dit-ils n'ont reçues aucun préavis du district pour quitter les lieux dans un délai raisonnable.

« Les populations qui vivent dans ce quartier sont estimées à plus de 28.000 et certains sont là depuis plus de 40ans, nous demandons donc aux autorités ivoiriennes de revoir leur position, d'accélérer l'indemnisation prévue à cet effet afin de leurs permettre de s'organiser et partir », plaidait Youssouf Coulibaly, porte-parole du collectif des habitants de Boribana.

Prenant la parole à son tour Mr Van Modibo Keita, président du comité de gestion du quartier (CGQ ) par ailleurs secrétaire en charge de la solidarité au RHDP dans la commune d'Attecoubé à demander au ministre gouverneur Bacongo Cissé de surseoir au projet le temps de finaliser les discussions en cours.

« En ma qualité de secrétaire à la solidarité du RHDP, il est de mon devoir d'être solidaire de mes concitoyens dans cette dure épreuve je demande au ministre gouverneur Cissé Bacongo que nous avons soutenus ici lorsqu'il était candidat à Attecoube de prêter une oreille attentive aux cris de coeur des habitants de Boribana », s'est exprimé Keita Van Modibo.

En attendant l'aboutissement de cette énième négociation, les populations restent en attente d'une solution pacifique pour aboutir à un dénouement heureux de cette situation.

Timothée Guéï

374
A lire aussi