Décès du vice-président du Sénat / Retour sur le parcours de Charles Gomis

L'ambassadeur Charles Gomis est décédé le vendredi 16 juillet 2021, à Paris à l’âge de 80 ans. Il était vice-président du Sénat de Côte d'Ivoire, chargé de la Diaspora et de la coopération internationale.

La nouvelle de sa mort a été confirmée dans la soirée du vendredi 16 juillet 2021 par un communiqué du Sénat ivoirien, signé de Yao Simplice Konan, directeur de cabinet du président Jeannot Ahoussou Kouadio. Né le 5 février 1941 à Grand-Bassam, Charles Gomis est diplômé en sciences politiques de l’Université de Californie, Los Angeles (UCLA). Il a débuté sa carrière de diplomate en 1965, comme premier secrétaire à l’ambassade de Côte d`Ivoire à Washington, dirigée alors par Henri Konan Bédié.

Il est chef de cabinet au ministère de l'Économie et des Finances de 1967 à 1973, puis président du conseil d'administration et directeur de la SITRAM de 1973 à 1976. Avant de siéger à la commission des transactions de la Bourse des valeurs régionales d'Abidjan en 1976. Il est successivement nommé comme ambassadeur de Côte d'Ivoire en Colombie et au Brésil (1978-1986) et aux États-Unis, aux Bahamas et au Mexique (1986-1994).

De juin 1995 à septembre 2001, Charles Gomis est conseiller spécial auprès du président de la Banque Africaine de Développement (BAD). Après le coup d’État de 1999 en Côte d’Ivoire, il sera ministre des relations extérieures, de mars à octobre 2000, sous le Général Robert Guei.

Avant de rejoindre le groupe SIFCA, Charles Gomis a exercé en tant que haut fonctionnaire pour la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC), de septembre 2002 à septembre 2017, comme directeur de la division des affaires politiques, puis directeur de la mission en Ituri, une province de la république démocratique du Congo depuis 2015.

Le 17 octobre 2012, il est nommé Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire près la République Française, avec résidence à Paris. Il couvre la France et le Portugal. Le 11 février 2016, il est devenu le premier Ambassadeur de Côte d’Ivoire accrédité auprès de la Principauté de Monaco.

Il est resté ambassadeur de Côte d'Ivoire en France, au Portugal et à Monaco de 2013 à 2020. Et depuis 2020, il était vice-président du Sénat de Côte d'Ivoire, chargé de la Diaspora et de la coopération internationale.

Raphael Okaingni

935
A lire aussi