7e Congrès africain des comptables / La transformation structurelle des économies africaines au centre des discussions à Abidjan

Quel rôle le professionnel comptable peut-il jouer dans la transformation structurelle et la croissance des économies africaines? C'est la problématique du 7e Congrès africain des comptables (ACOA) ouvert le lundi 15 mai 2023, au Sofitel hôtel ivoire, à Abidjan-Cocody. Ce, en présence du Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, représentant le vice-président de la Côte d'Ivoire, Tiémoko Koné Meyliet.

« Votre profession est au cœur des évolutions qui touchent l'Afrique et en premier lieu la Côte d'Ivoire. L'expert-comptable n'est plus seulement l'homme ou la femme des additions, des bilans et autres opérations. Il doit porter une vision, qui oriente les décisions pour faire avancer les entreprises et les économies de nos pays », a déclaré Patrick Achi.

Poursuivant, le Premier ministre a indiqué que les experts comptables doivent proposer des outils et stratégies pour la transformation structurelle des économies en Afrique, parce que les défis à relever pour le développement du continent sont énormes. Ils doivent être des piliers sur lesquels s'appuient les entreprises avec qui travaillent les gouvernements.

« Il nous faut faire plus. Il faut aller plus fort et plus vite. L’État de Côte d’Ivoire a donc décidé de se mobiliser plus encore pour développer le secteur privé et pour renforcer nos chaînes de valeurs stratégiques nationales (…) Votre congrès est l’un des nombreux signes qui démontre la vitalité et le potentiel d’une Afrique qui, malgré les difficultés et les crises, continue d’avancer. D’une Afrique qui se dote des moyens et qui se donne des hommes et des femmes qui ont cette conviction profonde : tout est possible à celui qui croit en sa terre, à celui qui croit en ses frères et sœurs », a exhorté Patrick Achi. Qui dit attendre beaucoup des recommandations de l'ACOA.

Au cours d'un panel ministériel ; qui a vu la participation de plusieurs ministres dont Mamadou Sangafowa (ministre du pétrole et de l'énergie), Bruno Koné (ministre de la construction et de l'urbanisme), Souleymane Diarassouba (ministre du commerce) ; Adama Coulibaly (ministre de l'Economie et des Finances) a relevé le rôle et l'importance des comptables dans le développement économique à cause des informations financières, entre autres.

Pour lui, les réformes majeures pour améliorer les performances du secteur ont concerné les codes des investissements miniers, l'électricité, les télécommunications, la création du tribunal du commerce, la mise en place de guichets uniques pour le commerce extérieur, ainsi que la dématérialisation des transactions avec l'administration, afin de faciliter la traçabilité des opérations et instaurer une grande formalisation de notre économie.

Notons que l'ACOA est organisé tous les deux ans. La dernière édition s’est tenue au Mozambique en 2021, avec plus de 1500 participants. Ce congrès d’Abidjan, qui prend fin ce jeudi 18 mai 2023, a pour thème général "Transformation structurelle et croissance des économies africaines". 2000 participants en présentiel, avec plus de 58 pays et des milliers de participants en ligne à travers le monde sont attendus à ce congrès organisé pour la première fois en Afrique francophone au sud du Sahara.

Timothée Guéï

371
A lire aussi