Bal de la paix / Aissata Sanogo appelle à privilégier l’amour pour des élections sans conflits à Dabou

Le Mouvement pour l'Indépendance et l’Épanouissement de la Femme (MIEF), en partenariat avec la plateforme des femmes leaders de Dabou s’est donné rendez-vous le mercredi 16 août 2023 à la place Henri Konan Bédié de Dabou pour la 3e édition du « bal de la paix ». Elle était placée sous le thème « Que l’amour précède nos actions ».

Ce rassemblement a précédé le lancement de la campagne pour les élections apaisées dénommée ‘’Population Yêrê, candidat Glamour, Élection Choco’’.

Selon la présidente du MIEF, Aissata Sanogo la cérémonie de cette année vise à démontrer l’implication de la femme dans le processus de cohésion sociale et d’élection apaisée.

« L’amour brise toutes les barrières. Si nous privilégions l’amour, les élections se passeront sans conflit majeur », a-t-elle signifié. Avant d’ajouter « nous voulons reprendre notre place d’éducatrice, de conseillère. Afin que plus jamais les crises reprennent, et que Dabou voire la Côte d’Ivoire puisse rayonner à partir des élections apaisées ». Pour elle, la femme peut jouer un rôle important dans ce moment d’élection.

Concernant le lancement de la campagne pour les élections apaisées ‘’population Yêrê, candidat Glamour, Élection Choco’’, Zanga Coulibaly, président de la Coalition Nationale pour le Sursaut (CONASU), par ailleurs parrain de la cérémonie, a expliqué les objectifs de cette initiative.

« Cette campagne est une tournée de sensibilisation des acteurs politiques et de la population en vue de contribuer fortement à des élections apaisées et à la non-violence », a-t-il fait savoir. Avant de féliciter et encourager la volonté des femmes à œuvrer pour la paix en cette période électorale.

Environ 1000 femmes, plusieurs guides traditionnels et religieux, ainsi que des groupes musicaux religieux ont pris part à cette grand’messe de la paix.

Mel Yamkilaire

716
A lire aussi