106e Conseil International de Cacao / Bientôt l’amélioration des conditions de vie des producteurs

En marge du 106e Conseil International du Cacao (ICCO), tenu le mardi 27 septembre 2022 à Abidjan de façon hybride, soit en présentiel et en ligne, s’est tenue une rencontre avec la presse. C'était le jeudi 29 septembre 2022 avec 120 participants, dont une trentaine sur place, pour dresser le bilan des points abordés lors du Conseil.

Ledit bilan a mis un point d’honneur sur le prix et les revenus des producteurs qui exercent dans ce secteur. Sur ce point, le Directeur exécutif de l’ICCO, Michel Arrion a tenu à préciser que « l’ICCO avait intégrer la problématique de revenus des producteurs et des prix dans ses objectifs, grâce à la révision de l’accord international du Cacao ». Avant d'ajouter "nous allions maintenir ces prix".

Directeur exécutif de l’ICCO, Michel Arrion rassure les producteurs sur l’amélioration de leurs conditions (Ph : DR) 

Quant au représentant permanent de la Côte d’Ivoire auprès des organisations internationales des produits de base et porte-parole du groupe des pays exportateurs du cacao, l’ambassadeur Aly Touré, il s'est dit satisfait des actions entreprises par l’ICCO. « Nous sommes satisfaits d’un certain nombre d’actions qui sont menées conjointement avec les consommateurs qui visent à aider les petits producteurs pour que la filière cacaoyère soit durable », a-t-il indiqué. 

Lire aussi : 2e vague de livraison de véhicules aux souscripteurs / Le DG de NKL Company veut faire de la Côte d’Ivoire le ‘’Dubaï’’ d’Afrique

D’ailleurs le prix bord champs du kilogramme du cacao a été fixé à 900 Fcfa par le Gouvernement au titre de la campagne 2022-2023 ; soit une légère augmentation de 75 Fcfa comparativement à l'année dernière où le kg se négociait à 825 f. Le café, quant à lui, est passé à 700 Fcfa le kg contre 650 Fcfa l’exercice précédent.

Porte-parole des pays exportateurs du cacao, Aly Touré à fond dans le combat des producteurs (Ph : DR)

Notons que l’ICCO est une organisation intergouvernementale fondée en 1973 dont l’objectif vise à promouvoir et soutenir la durabilité économique, sociale, et environnementale de la chaîne de valeur du cacao et en particulier d’améliorer les conditions de vie des cacaoculteurs.

KKT

399
A lire aussi