Forum de partenariat du Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique 2023 : un pas vers la résilience climatique

 Photo de groupe de participants au Forum de partenariat du Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique.

NAIROBI, Kenya, 18 Septembre 2023 -/African Media Agency(AMA)/-Le Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique (AAAP) a tenu son Forum de partenariat 2023, le 5 septembre 2023, à Nairobi, en marge du Sommet africain du climat. 

L’événement a réuni des défenseurs du climat et des représentants de la Banque africaine de développement et du Centre mondial pour l’adaptation (GCA). Il visait à faire le point sur les progrès et les succès du programme dans la réduction du déficit de financement de l’adaptation aux changements climatiques, depuis son lancement en 2021. Le forum a également été l’occasion d’examiner les pactes nationaux d’adaptation au climat et le travail du programme en matière d’intégration de l’adaptation dans les projets de développement des institutions de financement du développement.

Dans son discours d’ouverture, le directeur du Département du changement climatique et de la croissance verte de la Banque africaine de développement, Anthony Nyong, a lancé un vibrant appel à l’action. « Nous devons agir rapidement pour renforcer la résilience face aux risques climatiques tout en apportant des bénéfices plus larges en matière de développement durable », a-t-il indiqué. « Cependant, ces efforts vitaux doivent s’accompagner d’un financement adéquat, un appel qui résonne non seulement en Afrique, mais dans le monde entier », a-t-il poursuivi.

Le Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique est un programme conjoint de la Banque africaine de développement et du Centre mondial pour l’adaptation. Il vise à mobiliser 25 milliards de dollars américains d’ici 2025 pour intensifier les investissements et les solutions en matière d’adaptation aux changements climatiques en Afrique. Plus de 30 chefs d’État africains et d’autres dirigeants mondiaux ont approuvé le programme comme instrument de mise en œuvre pour concrétiser la vision de l’Initiative d’adaptation pour l’Afrique.

Le PDG du Centre mondial pour l’adaptation, Patrick Verkooijen, a souligné l’urgence de la situation, déclarant : « L’Afrique ne peut pas se permettre de perdre. L’adaptation est synonyme de meilleur développement ». Il a souligné le caractère unique du programme qui prône une approche ascendante, place le leadership local au cœur de son action et s’intègre harmonieusement dans le paysage du financement climatique mondial.

Le Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique repose sur plusieurs piliers, notamment l’agriculture et la sécurité alimentaire, l’Accélérateur de la résilience des infrastructures africaines, la jeunesse et l’entrepreneuriat (YouthADAPT), et des initiatives financières innovantes.

« Depuis le lancement du Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique en janvier 2021, sa Facilité de financement en amont, gérée par le Centre mondial pour l’adaptation, a influé sur 5,4 milliards de dollars d’investissements financés par la Banque africaine de développement et d’autres partenaires, dont la Banque mondiale », a déclaré Charles Nhemachena, directeur régional pour l’Afrique par intérim du Centre mondial pour l’adaptation.

Le programme YouthADAPT de 4 millions de dollars du Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique couvre 19 pays africains et vise à débloquer des financements pour les jeunes entrepreneurs et innovateurs africains qui travaillent dans le domaine de l’adaptation et de la résilience aux changements climatiques, par le biais de financements mixtes ou d’outils de dérisquage. L’initiative vise à soutenir 10 000 micros, petites et moyennes entreprises dirigées par des jeunes (dont 50 % de femmes) dans le domaine de l’adaptation et de la résilience aux changements climatiques d’ici 2025.

Lors du Sommet africain du climat, le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a annoncé, dans le cadre de YouthADAPT, une facilité d’un milliard de dollars pour accélérer le financement climatique pour les jeunes entreprises africaines.

« L’initiative a non seulement investi dans les jeunes entrepreneurs, mais elle a également nourri notre potentiel à créer un changement positif », a déclaré Fela Akinse de Salubata(le lien est externe), un des gagnants du Défi YouthADAPT des solutions d’adaptation. Ce défi offre aux gagnants un don de 100 000 dollars et la possibilité de participer à un programme d’accélération de 12 mois pour développer leur entreprise, accroître leur impact et créer des emplois décents.

Distribué par African Media Agency pour la BAD.

The post Forum de partenariat du Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique 2023 : un pas vers la résilience climatique appeared first on African Media Agency.

A lire aussi